Ebranlement


Ebranlement

Ebranlement (frz. Ebranglmang), Erschütterung; ebranliren, ébranler, erschüttern.


http://www.zeno.org/Herder-1854.

Schlagen Sie auch in anderen Wörterbüchern nach:

  • ébranlement — [ ebrɑ̃lmɑ̃ ] n. m. • 1503; de ébranler 1 ♦ Oscillation ou vibration produite par un choc ou une secousse. ⇒ commotion , tremblement. Il « crispa ses deux poings sur les barreaux; la secousse fut frénétique, l ébranlement nul » (Hugo). 2 ♦ Fig.… …   Encyclopédie Universelle

  • ébranlement — ÉBRANLEMENT. s. m. Secousse, action par laquelle une chose est ébranlée. Après un si grand ébranlement, il est à craindre que cette muraille ne tombe. L ébranlement du cerveau. [b]f♛/b] Il se dit aussi figurément. L ébranlement de sa fortune lui… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ébranlement — (é bran le man) s. m. 1°   État de ce qui est ébranlé. L ébranlement des vitres par les commotions du tonnerre. •   Les sons excitent des ébranlements sensibles au tact, J. J. ROUSS. Ém. II.    Les petits ébranlements, ébranlements de tremblement …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉBRANLEMENT — s. m. Secousse, action par laquelle une chose est ébranlée. Après un si grand ébranlement, il est à craindre que cette muraille ne tombe. L ébranlement de cerveau causé par cette chute lui affaiblit l esprit. L ébranlement des dents.   Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉBRANLEMENT — n. m. Action d’ébranler ou Mouvement de ce qui est ébranlé, de ce qui s’ébranle. Après un si grand ébranlement, il est à craindre que cette muraille ne tombe. L’ébranlement de cerveau causé par cette chute lui affaiblit l’esprit. L’ébranlement… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ébranlement — Twisting a polyp on its stalk to cause atrophy. [Fr.] …   Medical dictionary

  • Tir d'ébranlement — ● Tir d ébranlement tir destiné à fracturer les terrains sans les déplacer, pour faciliter le dégazage (mines de charbon) ou le chargement par des engins mécaniques (exploitations à ciel ouvert) …   Encyclopédie Universelle

  • COMMOTION — COMMOTI Ébranlement traumatique d’un tissu ne laissant pas de lésion décelable. On admet que la commotion cérébrale explique la perte de connaissance initiale fréquente dans les traumatismes crâniens bénins. commotion [ komosjɔ̃ ] n. f. • 1155;… …   Encyclopédie Universelle

  • choc — [ ʃɔk ] n. m. • 1521; de choquer 1 ♦ Entrée en contact de deux corps qui se rencontrent violemment; ébranlement qui en résulte. ⇒ collision, coup, heurt, percussion. Choc brusque, violent. Le choc d une chose sur, contre une autre; le choc entre… …   Encyclopédie Universelle

  • étonnement — [ etɔnmɑ̃ ] n. m. • 1676; estonement XIIIe; de étonner I ♦ Vx Commotion violente; ébranlement. ♢ Techn. Lézarde dans un édifice. II ♦ (XVIe) 1 ♦ Vx Choc, ébranlement moral. Spécialt Épouvant …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.